Comment Maserati a rendu son hommage au plus grand pilote Juan Manuel Fangio ?

Publié le : 19 mai 20214 mins de lecture

Il y a 95 ans, Maserati a commencé à piloter la Tipo 26, version sport. C’était le 25 avril 1926. Alfieri Maserati a remporté à sa roue 1500 cm3 sur la légendaire Targa Florio. Il a fallu 28 ans et le 17 janvier à Maserati pour faire ses débuts en Formule 1 avec Juan Fangio au volant de la 250F. Fangio-Maserati, double vainqueur, mènera à la victoire.

L’hommage de Maserati à Juan Manuel Fangio

Maserati est actuellement en phase de transition sans équivalent avec une large gamme de produits. Les produits sont assez vieux, surtout parce que la concurrence s’est beaucoup élargi ces dernières années. Cependant, le renouveau hommage de Maserati à Juan Manuel Fangio, imminent, avec l’offensive électrique, l’arrivée d’une nouvelle supercar, comme la MC20 et celle d’un petit SUV appelé le Grecale. En attendant pour des jours efficaces, la marque ne cesse de continuer de parler d’elle-même avec des éditions exceptionnelles et des actualités sur les modèles déjà existants sur le marché. C’est le cas avec la vitrine du salon de l’automobile de Shanghai 2021, à propos des Ghibli Tributo et Maserati Levante Special Edition .

L’histoire de pilote Juan Manuel Fangio

Le 17 janvier 1954, Maserati fait ses débuts de carrière avec la 250F monoplace conduite par un Manuel Fangio, une association qui couronnera la Maserati du constructeur cette année-là, et seul champion du monde Fangio 1957 pour la seule saison. Edition spéciale F Tributo, Tributo pour l’hommage de Maserati à Juan Manuel Fangio et F pour Fangio, conçue autour de Ghibli avec deux livrées spéciales : Rosso Tributo, l’histoire des couleurs de Maserati et l’histoire des couleurs Azzurro. Tributo est référencé à la ville de Modène, d’où il vient Maserati. Les modifications sont esthétiques avec des jantes peintes en noir pour le Levante, tandis que les modèles Titano 21 en noir sont montés sur la Ghibli.

Les différentes voitures de Maserati

Ces deux formules se distinguent également par des badges en noir brillant. À l’intérieur, les deux cockpits sont enveloppés de cuir intégral, avec quelques traits en pointillés rouges ou au niveau des coutures. Sous le capot, il n’y a aucun changement par rapport aux moteurs actuellement proposés. Pour l’instant, la marque n’a pas été claire sur ces éditions spéciales ni même sur leur disponibilité pour l’hommage de Maserati à Juan Manuel Fangio. En ce qui concerne les voitures de Maserati, la puissance, l’endurance et le turbo restent leurs majeurs avantages.

Plan du site